Hostens et Bordeaux, Octobre 2015

Chercheurs, praticiens et formateurs se sont rassemblés dans la semaine 12 au 14 octobre 2015 pour un séminaire de recherche de 3 jours à Hostens afin d’échanger sur les écueils rencontrés lors de la mise en œuvre d’un DPA collectif.

À la fin de ces journées, un retour en grand groupe riche en apprentissage fut effectué afin de partager les difficultés et les possibles qui ont émergé des discussions et des présentations.

À la suite de ce séminaire, un congrès international de 2 jours organisé par l’AIDPA a eu lieu au département de la Gironde à Bordeaux afin de mettre en lumière, par différentes plénières, les effets de cette approche chez les personnes touchées par l’intervention sociale et ses aspects structurels.

Des conférences ont également été données par différents invités portant, entre autres, sur les différences et les points communs entre l’empowerment et le DPA.

Psychosociologie des sciences de l’orientation: un point de vue interactionniste et stratégique

En JPEG2quoi consistent les sciences de l’orientation?  Quelle place occupent-elles dans le vaste champ des pratiques socioéducatives? Quelles sont ses frontières avec les autres disciplines? Quelle finalité poursuivent-elles? Pourquoi les conseillers d’orientation sont-ils sans cesse à la recherche de leur indemnité professionnelle? Comment une analyse interactionniste et stratégique permet-elle de dégager les éléments de réponse à ces questions?

Cet ouvrage présente une application de l’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir(DPA) au champ spécifique des sciences de l’orientation. Il propose une autre logique de pratique fondée sur l’élimination méthodique des obstacles structurels et personnels qui jalonnent les parcours d’intégration socioprofessionnelle. En s’appuyant sur des situations concrètes, il illustre la manière dont cette approche se traduit dans les pratiques quotidiennes.

Yann Le Bossé est professeur titulaire au département des fondements et pratiques en éducation de l’Université Laval à Québec (Canada).
Depuis 20 ans, il se consacre à l’étude des aspects théoriques, empiriques et pratiques du développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités (DPA). Il conduit actuellement plusieurs recherches et projets pilotes qui visent à développer les connaissances et les modalités d’intervention nécessaires au soutien du DPA.

Acheter

 

Sortir de l’impuissance: invitation à soutenir le développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités (volume 1)

À JPEG3première vue, on pourrait estimer que dans les pays dits « développés », les bénéficiaires des pratiques sociales sont plutôt choyés. Si on ne tient compte que de l’importance des sommes investies pour la résolution des problèmes sociaux, on est tenté de considérer que ceux qui adoptent une position critique « se plaignent le ventre plein ». En effet, la majorité de ces pays disposent d’une armée de professionnels spécialisés et entièrement voués à la prise en charge des souffrances de leurs contemporains. Mais ces moyens sont-ils adéquats? Tout cet argent investi, ce réseau d’institutions spécialisées et cette multitude de professionnels parviennent-ils à atteindre les finalités qu’ils poursuivent?

 

En fait, les pratiques sociales sont en crise. Plus précisément, elles se détériorent en raison d’une évolution socio-économique plus générale qui a pour triple effet d’augmenter la demande d’aide professionnelle, de diminuer les ressources disponibles pour offrir ce soutien et de remettre en question l’efficience des pratiques traditionnelles.

Il faut donc développer de nouvelles façons de venir en aide aux personnes en difficulté. Une manière de renouveler le sens et l’efficience de ces professions fondées sur l’idéal de l’entraide citoyenne. Les propositions ne sont pas légion. Le présent ouvrage, premier tome d’une série de trois, en présente une parmi d’autres possibles.

Nous ouvrages sont disponibles en deux formats, vous pourrez Acheter la version reliée ou la version électronique ci dessous.

Sortir de l’impuissance volume 1 : Aspects conceptuels Yann Le Bossé

  • Ardis
  • 10 December 2018
  • 365 pages

Die, Mai 2013

Un séminaire a eu lieu fin avril début mai 2013 à Die. Ce séminaire fut réalisé pour permettre aux personnes qui étaient désireuses d’approfondir les modalités d’application de l’approche centrée sur le DPA.

L’objectif unique consistait à permettre aux participants d’aborder différents aspects de l’approche qui constituent pour eux un défi du point de vue de la mise en pratique. Une série d’ateliers fut donc proposée à la suite des éléments qui ont été mis en lumière par les différents participants.

Forêt Montmorency, Septembre 2012

L’Ardis a contribué activement à l’organisation d’un séminaire d’approfondissement sur l’approche centrée sur le DPA qui s’est tenu juste avant le colloque de septembre 2012 dans le centre forestier de la forêt Montmorency à 1 heure de Québec.

Réservé aux personnes ayant suivi une formation à l’approche proposée par le LADPA  cette rencontre a permis de réunir  pour la première fois une représentation importante des personnes-ressources qui forment les réseaux dans cinq pays ( voir section réseaux sur ce site).

Ces journées ont été  fructueuses et enrichissantes à tous points de vue. Elles ont  d’abord constitué une belle opportunité de partage d’expériences et d’entraide mutuelle.  Chacun a pu constater l’impact des contextes de pratiques  sur la conduite d’une intervention centrée sur le DPA. Par ailleurs, les multiples séances de travail en petits groupes et en plénière ont permis de formuler une ébauche de charte internationale autour de laquelle l’ensemble des participants propose de se fédérer.

1er colloque international

À la  fin du mois de septembre 2012, s’est tenu le 1er colloque international consacré à l’approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectivités.

Cet événement a réuni plus de cent personnes dont un tiers venait de l’étranger. Du 26 au 28 septembre 2012, les participants à cet événement on eu l’opportunité d’entendre des chercheurs et des praticiens d’expérience illustrer la pertinence théorique et pragmatique de cette façon de concevoir le soutien aux personnes en difficultés. Le programme était dense,  alternant conférences, ateliers et présentations d’initiatives illustrant le potentiel de cette approche. Bill Ninacs, spécialiste renommé sur la question de l’empowerment et auteur d’un ouvrage récent sur ce  thème, a ouvert le colloque avec une modélisation poussée du processus et des impacts de cette forme d’accompagnement.

Le colloque s’est conclu avec la conférence de la professeure Jaya Earnest de l”Université Curtin située à Perth en Australie. À cette occasion, les participants ont pu constater comment les travaux de Mme Earnest auprès des personnes réfugiées en Australie ont contribué à la prise en compte de leur point de vue. Ceci, jusque dans la conception des programmes d’intégration socioprofessionnelle mis au point à leur intention. Son dernier livre présente une synthèse édifiante de ses travaux actuels.

Introduction à la psychosociologie contemporaine

Cet ouvrJPEG1age présente un tour d’horizon des principaux concepts utilisés dans le champ de la psychosociologie. Il s’adresse  à toute personne intéressée par le caractère dynamique et interactif des réalités sociales.

Initialement conçu pour être utilisé comme un manuel de cours, il offre cependant un bon aperçu de la manière dont les psychosociologues appréhendent  la complexité du réel. En équilibre constant entre les impasses  réductionnistes   et le flou de la perspective holistique, ce livre propose une approche pragmatique et stratégique des interactions

Yann Le Bossé  est professeur titulaire au département des fondements et pratiques  en éducation à l’université Laval à Québec

Acheter

 

 

 

 

En Suisse

La constitution d’un réseau de personnes-ressource en Suisse en est à ses débuts.  Néanmoins, le dynamisme des acteurs locaux laisse présager un développement   soutenu d’ici la fin de l’année 2013.

À l’île de la Réunion

Les personnes-ressources de l’île de la Réunion sont encore en cours de formation. Néanmoins, plusieurs d’entre elles sont d’ores et déjà prêtes à offrir une forme ou une autre d’accompagnement. Les personnes intéressées peuvent contacter

Contacts  à venir

En France

Le réseau de personnes-ressource français compte déjà plusieurs années d’activité. Les personnes initialement formées ont d’ores et déjà œuvrer au renforcement  de l’équipe initiale en  constituant un deuxième génération de formateurs.

Les personnes qui travaillent en France métropolitaine et qui sont intéressées par une forme ou une autre d’accompagnement selon l’approche développée au LADPA  trouveront  tout le soutien nécessaire en consultant le site de ANDADPA.